Demande d’aide credit immobilier

Aide crédit immobilier + conso

Bonjour à tous , tout d’abord je tenais à vous dire que j’étais très content de rejoindre votre site qui est une mine d’informations. Voila je vous explique mon problème, n’étant pas un expert en crédit immobilier comme la plus part des gens j’imagine, je fais appelle aux personnes qui pourraient nous éclairer sur les questions que nous nous posons. Nous avons contracté un prêt immobilier + un prêt à taux zéro avec ma femme en 2009 ou les taux étaient assez haut par rapport aux taux pratiqués actuellement (pour info notre prêt est à 4,95 sans assurance sur 30 ans, il nous reste maintenant environ 25 ans ) Nous avons aussi 3 crédits ( 1 voiture et 2 petits à la conso ) pour une somme restante d’environ 10.000 €. Ma question est la suivante : – Pour pouvoir renégocier ,notre prêt immobilier (prêt + taux zéro ) avec ma banque ( qui d’ailleurs ne semble pas trop chaud car perte énorme d’argent pour eux et je peux comprendre ) peut etre aller voir une autre banque serait plus avantageux , afin d’alléger notre taux d’endettement est ce que nous devons faire racheter nos crédit consommation par un organisme spécialisé ou alors si cela existe bien sur faire racheter crédit immo + crédit conso par une banque si bien sur les banques pratiquent ce genre de prêt? Le problème (et c’est la que je demande vos avis) nous ne trouvons pas de renseignements que ce soit sur internet et bien sur par notre banque reste assez muette sur le sujet. Est ce que si on fait racheter nos crédits conso cela ne va pas nous pénaliser pour faire racheter notre prêt immobilier par une autre banque afin de profiter des taux actuels du marché? Nous ne savons pas si nous regroupons les crédit conso afin de faire baisser notre taux d’endettement, si cela ne va pas nous porter préjudice pour la négociation de notre rachat de prêt immobilier ? J’espère être assez clair dans mes explications car c’est compliqué de faire les bons choix quand on y connait pas grand chose.

Prêt immobilier et délais

Bonjour, Nous somme un peu pris avec les délais de remise d’offre au notaire et j’avais quelques questions. Nous devions signer un compromis de vente fin janvier et nous avions demandé 60 jours de délais pour obtenir un financement (nous voulions avoir le temps d’obtenir une bonne offre)…. après un report de dernière minute de la signature du compromis celui ci a été reporté au 11 février. En raison des congés nous ne pouvions avoir un rdv avec notre banque avant le 27 février et avec un courtier le 23 février. Entre temps, un établissement nous a fait judicieusement remarqué que le compromis était daté de janvier (alors que le compromis mentionne des éléments de février…) et que le délais de remise des offres n’était pas de 60 jours mais indiqué au 21 mars (soit 2 mois après la date initiale du compromis). Je pense avoir une offre de ma banque (peu avantageuse mais certaine) avant cette date (+ 3 jours) et je pourrai donc réaliser la condition suspensive. Première question (sans doute très bête) : est-ce que la non fourniture d’une offre de prêt au-delà des 3 jours qui suivent la date de réalisation de la condition suspensive rend automatiquement caduque le compromis ? Est-ce que je peux fournir l’offre de ma banque au notaire et lui faire parvenir une offre de prêt qui nous serait plus avantageuse (si je peux en avoir une rapidement) ? En tout état de cause, j’ai prévu l’agent immobilier du retard qui appellera le notaire mais je pensais qu’il fallait plutôt l’avis du vendeur… bad

Calcul taux endettement pour deux crédits immobiliers

Bonjour, Je suis face à une situation complexe pour laquelle je n’ai pas encore trouvé de réponse. J’ai acheté un appartement avec mon ex il y a 4 ans. Nous nous sommes séparés il y a deux ans et demi et nous n’avons pas pu vendre car nous aurions perdu 50000 euros (en comptant les frais de notaire, soit 30 000 euros à donner de notre poche). Mon ex conjoint vit dans l’appartement et il a trouvé deux colocataires. Nous percevons chacun 600 euros de loyer (1200 en tout) et cela depuis plusieurs mois. Les taux d’intérêt ayant grandement baissé, j’ai entrepris en juin dernier une renégociation. Celle-ci a eu lieu mais a beaucoup traîné à cause de ma conseillère très peu disponible. Elle a donc été signée en janvier dernier. Je suis en couple depuis 1 an et demi avec une personne et nous souhaiterions acheter un appartement de 3 pièces ensemble pour fonder une famille (mon conjoint est propriétaire de son appartement). Et c’est là que les ennuis commencent, j’ai eu un premier rendez-vous avec ma banque et le conseiller m’a dit que j’étais solidaire de mon ex pour l’emprunt immobilier et que dans le calcul d’endettement il prendrait en compte l’intégralité de la mensualité du crédit, c’est à dire 1500 euros (au cas où mon ex cesserait de payer). Par contre il ne veut prendre en compte dans les revenus que seulement la moitié du loyer perçu (600 euros). Ce qui veut dire que je dépasse déjà le taux d’endettement maximum et que seul mon conjoint pourra emprunter, adieu donc le 3 pièces que nous voulions acheter. Pourtant si je prends le scénario le pire, que je me retrouve seule à payer le crédit avec mon ex et que je n’ai pas de locataire, il me restera tout de même plus de 1500 euros par mois. Cela voudrait dire que je peux emprunter encore un tiers de cette somme. Je sais que le calcul du taux d’endettement ne se fait pas de cette manière mais je suis dans l’impasse. Je ne peux pas vendre car nous venons tout juste de renégocier le crédit et nous ne pouvons pas mettre les locataires dehors. Nous ne pouvons pas rester là où nous sommes car l’appartement serait beaucoup trop petit pour 3. Bref, pensez vous qu’un banque accepterait de ne compter que la moitié du crédit immobilier avec mon ex dans les charges ou c’est inenvisageable? Merci beaucoup de vos réponses

Comment faire un crédit en ligne sans fiche de paie ?

L’équation semble être compliquée mais pas impossible.